ACQUÉRIR DES MOYENS DE DISCUSSION CONSTRUCTIFS POUR DESAMORCER LES SITUATIONS DE DÉSACCORD

Apprendre à éviter les reproches, exprimer une attente en vraie demande, contenir la charge émotionnelle qui brouille le message.

RENCONTRES INDIVIDUELLES POUR EPANOUIR SON COUPLE.

DÉVELOPPER UN SAVOIR-FAIRE ET DES MOYENS D’INFLUENCE POUR SORTIR DU « QUI A TORT ? QUI A RAISON ».

Acquérir des stratégies d’argumentations efficaces et ordonnées

Créer un terrain d’entente constructif favorisant la résolution des désaccords

Ce n’est pas parce qu’un couple traverse des obstacles qu’il est dysfonctionnel ou en échec. Il est simplement interrompu dans son processus de développement.

L’objectif est de relancer le processus de développement et d’apprentissage du couple.

SAVOIR POSER DE BONNES QUESTIONS POUR GAGNER L’IMPLICATION DE SON PARTENAIRE ET AVANCER ENSEMBLE.

Il vous est peut-être déjà arrivé de gaspiller votre temps et votre énergie à tenter de convaincre quelqu’un qui restait campé sur ses positions. Vous avez constaté qu’inexorablement la communication tourne en rond, s’enlise dans des répétitions, des argumentations ou des justifications sans issue.S’installe alors situation de dialogue de sourds où chacun est persuadé d’avoir raison ou cherche  à convaincre l’autre. A force de répéter ces situations, cela conduit à l’éloignement par renoncement. Poser de bonnes questions  permet de  renouer un dialogue rompu ou de sortir d’une impasse communicationnelle.

Savoir poser de bonnes questions, c’est apprendre à :

Affiner la qualité,  la profondeur et  la pertinence du dialogue.

Accompagner par des questions, plutôt que d’imposer ses réponses par l’argumentation et la persuasion.

Gagner l’implication de son partenaire et tendre vers une solution « gagnant-gagnant ».

LES STRATÉGIES DE DÉFENSE LES PLUS COURANTES LORS D’UN DÉSACCORD.

La rhétorique : La personne  essaie de prouver, de démontrer qu’il a raison et vous tort.

L’évitement : La personne détourne ou ne répond pas.

La fixation : La personne n’avance pas, revient toujours sur le même point, elle insiste

La culpabilisation : La personne vous rend responsable par la manipulation.

La colère : La personne cherche à vous impressionner pour vous soumettre.

Acquierez un savoir-faire pour sortir de ces schémas.

UN COUPLE « DURABLE » CELA S’APPREND. 

La relation de couple est un espace de maturité où il est très facile de se perdre.

L’ART DE LA RELATION c’est posséder

des connaissances et un savoir-faire qui visent à entretenir la longévité du couple.

Se parler, s’expliquer, se faire comprendre lors d’un désaccord n’est pas une chose si simple, nous nous sentons parfois maladroit. Par crainte de blesser l’autre, par l’expérience de l’échec ou plus naturellement  par manque de “savoir-faire” tournons en rond. Ces répétitions induisent les réactions explosives, les reproches, l’éloignement, la frustration.

“L’art d’exprimer ce qui nous touche, c’est l’art d’entendre la réalité de l’autre et de lui donner une réponse au lieu d’une réaction”.

LE BAROMÈTRE D’UN COUPLE SOLIDE.

La tendresse : A combien de % l’écoute, les gestes et mots doux, l’empathie, la reconnaissance, me semble-ils exprimés?

La sexualité : A combien de % ma sexualité me semble-t-elle satisfaisante? 

Des partages en commun : Quelles sont nos activités communes partagées avec le même plaisir? 

L’argent : La gestion et la répartition me semble-t-elle équitable?

L’éducation des enfants : Partageons-nous les mêmes points de vue et les mêmes règles ?

 

A QUI S’ADRESSE CES RENCONTRES ?

Aux personnes qui s’engagent dans une vie de couple, à celles qui cherchent des savoir-faire pour faire grandir leur relation, à celles  qui traversent  une situation de désaccord, ou celles qui cherchent à mettre un terme à leur histoire.

A QUOI ÇA SERT ?

Pour Comprendre les motivations réelles de son partenaire. Pour ne plus tourner en rond et adapter sa communication. Pou Anticiper et agir sur l’évolution de sa relation. Pour se sentir soutenu. 

QUEL COÛT  ET COMBIEN DE TEMPS ? 

Rencontre est de 90 minutes à 90 CHF.  Vous qui décidez du nombre des rencontres et du rythme des rendez-vous à la semaine, à la quinzaine ou plus espacés. 

Vous êtes bienvenue pour une rencontre  de découverte pour juger si cet apprentissage vous correspond.

UNE RELATION HARMONIEUSE REPOSE SUR LA RECHERCHE D’UN TERRAIN D’ENTENTE.

Si nous souhaitons obtenir quelque chose d’une autre personne nous n’avons que quatre possibilités : l’exiger, l’extorquer, renoncer, ou établir un compromis.

Si nous l’exigeons nous ne respectons pas l’autre, et si nous y renonçons, nous ne nous respectons pas nous-mêmes. Il ne reste donc qu’une option :

La mise en place  de compromis acceptables.

SE PRÉPARER À LA VIE À DEUX.

Les problèmes relationnels sont parmi les stresseurs les plus importants. Pourtant nous y sommes très mal éduqués.

Il n’est pas rare que lorsqu’on débute une relation, on s’ouvre à l’autre, on essaie de le comprendre, de deviner ce qu’il pense, ce qui lui fait plaisir ou lui déplaît. On pense à partir de ce que l’on croit que l’autre pense. On n’exprime pas à l’autre ce que l’on ressent. Lorsque ce fonctionnement perdure, la relation entre insidieusement dans des dysfonctionnements qui conduisent à l’éloignement, les crises ou la rupture.

Acquérir les outils et les connaissances essentielles à une relation fluide

pour ne pas s’engouffrer aveuglément dans les pièges de la relation.

Ces pièges nous les affrontons, trop souvent seul et bien souvent dans l’incompréhension de l’expérience traversée avec des actes qui ne portent pas les résultats escomptés.